mercredi 18 octobre 2017

Le Conseil Fédéral soutient Sion 2026 !

Le conseil fédéral a acté aujourd’hui sa décision de soutenir la candidature des Jeux Olympiques Sion 2026 à hauteur d’un milliard de francs nous apprend la RTS. Le gouvernement salue notamment la volonté des organisateurs de s’appuyer sur des installations déjà existantes pour accueillir les Jeux et dans le respect du développement durable notamment en matière de transport.

L’enveloppe alloué par Bern comprend 8 millions de francs pour le budget candidature, estimé par les organisateurs à 25 millions de francs. Pour l’organisation propre des Jeux en eux-mêmes le montant alloués est de 827 millions. Les Jeux sont estimés par le comité organisateurs à 1,93 millions et les recettes estimées à 1,15 milliards. 31 millions sont proposés pour les installations sportives prévue pour les Jeux et l’adaptation des installations existantes aux exigences des compétitions olympiques.

Plusieurs obstacle reste à franchir notamment le soutient des chambres fédérales qui doit encore avaliser le projet et auquel plusieurs partis dont l’UDC sont opposés, estimant que l’argent est mal dépensé. Ceci-dis, les organisateurs sont confiants, même si tout n’est pas encore gagné et l’échec de la candidature dans les urnes des Grisons est encore dans toutes les mémoires.

Coté soutient populaires, la votation Valaisanne prévue le 10 juin 2018 permettra de prendre la température. La population Valaisanne se prononcera à cette date sur le projet Sion 2026. Avant cela, le soutient du Grand Conseil sera requis pour le volet financier touchant aux infrastructures et la sécurité.

Les Jeux de Sion 2026 doivent se dérouler dans plusieurs villes et plusieurs Canton notamment Berne et Valais afin de profiter des infrastructures existantes dans le respect de l’environnement et du développement durable notamment en privilégiant les transports publics entre les différents sites. 


vendredi 6 octobre 2017

Malade, Camille Rast repousse sont retour à la compétition

La skieuse de 18 ans a dû mettre un frein à ses entraînements. La raison ? une Mononucléose, une infection qui se traduit par une grande fatigue. Tomber en Juin dernier, le diagnostic a contraint la Valaisanne à stopper ses entraînements pour se soigner, ce qui peux prendre plusieurs semaines. Une épreuve difficile mentalement pour la championne du monde junior de slalom. 

Mais Camille Rast va mieux. De retour en salle, elle confie au Matin avoir repris quelques activités début août, avent de reprendre physique fin août. Malgré tout, son entrainement sur les skis n’est pas assez important pour lui permettre de participer à la première course de la saison à Sölden. Camille Rast doit encore s’entrainer pour retrouver son niveau d’alors avant de revenir à la compétition. 


Cmille Rast - Swiss Ski 




mercredi 27 septembre 2017

Lara Gut est de retour avec le sourire !

Pour la première fois depuis sa blessure au mondiaux de St. Moritz en février dernier, Lara Gut c’est présenté devant la presse. La skieuse de Comano y visait l’or, elle n’ira pas au terme de ces championnats helvétique. Peu importe, pour elle, tout cela appartient désormais au passé.

Car c’est une Lara Gut souriante et plus confiante que jamais en ses capacités qui s’est présenté devant les médias et ses nombreux fan’s dans une conférence de presse retransmise en direct sur Facebook, une première. Alors dès que la « Sportive de l’année 2016 » fait sont apparitions devant les caméras, tout le pays est suspendu à ses lèvres. Et la perle de Comano va bien, même très bien. Blessée, opérée puis rééduquée, Lara Gut a aussi appris à prendre du temps pour elle. Plus sage que jamais Lara Gut à profiter de sa blessure pour se retrouver et se concentrer sur ce dont elle avait vraiment besoin, se reposer.

Car depuis qu’elle a décrocher le globe de cristal du classement général en 2015/2016, Lara Gut n’a pensé qu’au ski au performance sportive, s’oubliant elle-même. Au point d’en demander trop à son cops, qui le lui a rappelé, durement. Mais, la bombe de Comano a appris de ses erreurs. Appris, à prendre soins de son corps, à profiter de pause pour pense à autre chose que le ski.

Au fil des ans et des victoires, la skieuse de Comano et perle du ski féminin Suisse, c’est rapidement hissé au rang de locomotive du ski Suisse, portant à elle seul les espoirs de médaille et de victoires au Jeux Olympiques comme au mondiaux. Jusqu’à la rupture. Cette rupture c’est aux mondiaux qu’elle s’est produite, une compétition importante puisqu’elle se déroulait sur sol helvétique, c’est dire les enjeux pour la skieuse, qui a toujours tout donné sur les pistes, quitte à sacrifier sa vie de femme. C’est ce manque, et ce trop-plein qui s’est rappelé durement à elle, ce 10 février 2017, sous la forme d’une déchirure du ligament croisé du genou gauche. Une blessure douloureuse, mais a permis à Lara Gut de comprendre que la vie de femme est aussi importante que la vie d’athlète et lui permettre de trouver un équilibre. C’est en passant du temps avec ces proches et ses amis que Lara a trouvés sont équilibres.

Aujourd’hui à nouveau sur les skis et heureuse, Lara Gut n’aspire qu’à une chose, reprendre le départ d’une course ! car l’envie, l’adrénaline et l’instinct presque animal ressenti sur la piste sont toujours bien présent et plus fort que jamais. Mais patience, car il faudra attendre fin novembre pour revoir la perle de Comano au départ lors des courses Nord-Américaines. Les Jeux Olympiques sont quand a eu encore loin et Lara n’y pense pas encore, étape par étape, la petite blonde reprendra le chemin des pistes et qui sait, des podiums.

En 8 mois, Lara Gut est revenue transformée et plus souriante et heureuse que jamais. Impatiente de retrouver les pistes. En 8 mois, Lara Gut a appris à vivre, tout simplement. 


samedi 16 septembre 2017

le sort s'acharne sur Veronika Velez-Zuzulova

Le sort s’acharne pour Veronika Velez-Zuzulova. Déjà absente des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 en raison d’une grave blessure au genou gauche, pourrait à nouveau manquer les Jeux Olympiques en Corée du Sud s’éloignée en raison d’une blessure au genou droit ! nous apprend 20min.ch

Contractée lors d’un entrainement il y a quelques jours, la blessure pourrait s’apparenté à une rupture du ligament croisé du genou droit. La Slovaque est rentrée en Europe pour y passer des examens supplémentaires. Si le verdict se confirme, la skieuse de 33 ans pourrait manquer les Jeux Olympiques en février prochaine comme elle avait déjà manqué ceux de 2014 en raison d’une blessure similaire au genou gauche. 


vendredi 8 septembre 2017

Pas de plan B pour les Jeux Olympiques 2018

Le CIO n’a pas prévu de plan B pour les Jeux Olympiques de 2018 en Corée du Sud. C’est ce qu’affirme Gian-Franco Kasper, membre du Comité exécutif du CIO et président de la Fédération internationale de ski dans une interview donné à l’agence Allemande SID relayé par plusieurs médias et notamment la RTS. 

Une information qui fait écho à plusieurs articles affirmant qu’un éventuel déplacement des Jeux Olympiques dans d’autres villes tel que Sotchi, qui a déjà reçu les Jeux en 2014, ou Munich serait envisagé par le CIO en cas d’envenimement de la crise entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Le Président de la FIS affirme que le CIO n’a jusqu’à présent jamais évoqué un plan B. En revanche, Gian-Franco Kasper redoute que certaine Nation boycotte les Jeux en raison des risques éventuel pour leur athlète.

Les Jeux Olympiques en Corée du Sud se dérouleront donc comme prévu du 9 au 25 février 2018 à PyeongChang, un complexe situé à 40 km de la frontière avec la Corée du Nord. 


lundi 4 septembre 2017

Lara Gut de retour sur les skis !

C’est sur les réseaux sociaux que Lara Gut a annoncé la bonne nouvelle à ses fan’s. 7 mois après son accident à St. Moritz ou elle c’était déchiré le ligament croisé du genou lors d'un entrainement de slalom, la skieuse Tessinoise est de retour sur les skis. Un délai raisonnable au vu de sa blessure.

Mais la chute et l’opération sont déjà loin pour Lara Gut qui prépare sont retour en compétition sur la neige. Accompagner de son team, Lara partira la semaine prochaine pour le Chili pour engranger des kilomètres sur les skis. Un retour en compétitions qui ne se fera qu’une fois Lara en pleine possession de ses moyens et à 100% de ses capacités, soit dans plusieurs mois. L’on ne reverra la jolie blonde en compétition que lors de la tournée Nord-Américaine en novembre.