mercredi 7 décembre 2016

Lara Gut et Charlotte Chable au départ du slalom de Sestrières

Après sa blessure à la cheville contractée lors d’un entrainement à Saas Fee début octobre, Charlotte Chable reprend le chemin des courses et prendra le départ du slalom de Sestrières dimanche en Italie après des qualifications interne. Un retour à la compétition attendu pour une skieuse qui avait atteint les meilleurs slalomeurs mondial la saison dernière.

Et elle ne sera pas seul à retrouver le slalom dimanche. Lara Gut sera également au départ afin de prendre des marques dans la discipline en vue du super-combiné prévu le dimanche suivant à Val d’Isère. La saison dernière, Lara Gut a pris le départ à 16 slaloms depuis ses débuts en coupe du monde t n’a marqué qu’une seule fois des points après une 14e place à Are en mars 2009



dimanche 4 décembre 2016

Lara Gut s'impose en Super-G. Corinne Suter 7e

20 succès en coupe du monde. Lara Gut ne pouvait pas quitter le contient Américain sans un succès. Au lendemain de sa 2e place en descente, la Tessinoise à remporter le Super-G pour la troisième fois dans la station Canadienne après 2013 et 2014. Ce 20ème succès, Lara Gut l’a écorché en patronne. Détentrice de deux globes du Super-G dont elle est une spécialiste, Lara Gut a livré une manche fluide et sans erreurs majeur. Cependant, pour s’imposer aujourd’hui, Lara Gut a dut faire parler son style offensif pour déboulonner Tina Weirather de la première place avec une mince avance de 10 centièmes, de quoi se consoler de la victoire qui lui a échapper samedi en descente avec seulement 11 centièmes de retard sur la Slovène Ilka Stuhec.

Troisième du jour à 59 centièmes, l’Italienne Sofia Goggia n’a rien pu faire pour déloger le duo Gut-Weirather de la tête du podium sur une piste pourtant qualifié de molle par Lara Gut d’une course sprint raccourcie en raison des chutes de neige et repoussée d’une heure est quart. Lara Gut signe ainsi son meilleur triptyque à Lake Louise avec deux podiums dont un en descente, profitant du même coup pour revenir à seulement 28 points de retard sur Mikaela Shiffrin au classement général alors qu’un Géant et un Slalom sont au programme le week end prochain à Sestrières.

Parmi les autres skieuses helvétique, Corinne Suter signe sont meilleurs résultat en décrochant une 7e place en Super-G sont meilleurs résultats. Après la 4e en descente, la Schwytzoise de 22 ans semble prête pour viser les podiums en coupe du monde et pourquoi pas cette saison déjà. À relever également, la 17e place de Priska Nufer partie avec le dossard 49 dans des conditions météo difficile. Pour Fabienne Suter, l’étape de Lake Louise sera à oublier. 44e de la descente de Vendredi en raison d’un ski cassé, elle chute samedi lors de la seconde descente et termine hors des points dimanche. Un début de saison difficile pour la Schwytzoise qui fonctionne à la confiance et nous avait livré une magnifique saison 2015/2016 en accumulant les podiums.  


samedi 3 décembre 2016

Ilka Stuhec à nouveau. Lara Gut 2e

Il s’en est fallu de peu, 11 centièmes pour que la victoire revienne à nouveau à la Slovène Ilka Stuhec tout comme la veille et échappe à Lara Gut 2e et gouté enfin au podium en descente sur cette piste qu’elle n’apprécie guère, il lui faudra 15 tentatives pour y parvenir enfin, alors qu’elle y a déjà brillé à deux reprises en Super-G en 2013 et 2014. Cependant, malgré cette belle 2e place, l Tessinoise peux avoir quelques regrets, car sans une petite faute de trajectoire au niveau du « Fall Away », Lara Gut aurait pu jouer la victoire.  

La victoire est donc revenue, une fois de plus en deux jour, à Ilka Stuhec. La Slovène démontre que la victoire de la veille n’était pas seulement qu’un coup de chance, mais une vraie démonstration de ses performances dans la discipline. Cette fois elle est toutefois partie au bon moment avant que les conditions ne se dégrade au niveau du vent et de la visibilité tout comme Lara Gut (dossard 9) et Corinne Suter magnifique 4e avec son dossard 3 et Edit Miklos 3e avec le dossard 1.

Malheureusement, Fabienne Suter n’a pas eu la même chance. Déstabilisée, la Schwytzoise est victime d’une faute d’intérieur et chute sans gravité sur le parcours. Des courses de vitesse à oublier pour Fabienne déjà larguée la veille (44e) en raison d’un ski cassé quelques secondes après son départ. 


Jansrud s'impose devant Svindal

Kjetil Jansrud est infatigable. Déjà vainqueur en Super-G vendredi, il réitère son exploit samedi en descente sur un tracé ou il semblait à l’aise, s’offrant sa 16e victoire en coupe du monde et la 7e et descente. Très rapide sur les deux manches, le Norvégien s’impose avec une avance de 26 centièmes sur l'Italien Peter Fill, Aksel Lund Svindal qui prouve sa forme après sa grave blessure au genou l’hiver dernier après les deux premières courses de vitesses. Mais cette victoire aurait pu échapper à Jansrud si le Slovène Bostjan Kline, pourtant rapide sur le haut du parcours, n’avait pas fait une erreur sur le haut du parcours qui lui a sans doute couté la victoire.

Côté Suisse, L’équipe masculine c’est montré à la hauteur après les deux premières courses de vitesse de la saison. 7e, Patrick Kung effectuait cette semaine son retour à la compétition après avoir écourter sa saison précédente en raison de de douleur persistante au genou. Un tel come-back accompagné d’un top 10 va le mettre en confiance pour la suite de la saison. Derrière lui, Carlo Janka c’est classé 10e. Une partie de glisse trop faible lui a couté un top 5. Également dans le top 15, Beat Feuz est 13e. Une belle performance pour son retour à la compétition malgré quelques petites imperfections tout au long du tracé. 

@Facebook Kjetil Jansrud

vendredi 2 décembre 2016

Ilka Stuhec remporte la première descente



C’est une course à rebondissement à laquelle nous avons assisté aujourd’hui à Lake Louise.  Sas couse terminée, Lara Gut pensais avoir la victoire terminant avec une avance de 0’’90 centièmes. Mais la météo improbable de la station Canadienne allait encore lui jouer un drôle de tour. Quelques minutes plus tard, elle est délogée de la place de leader par la suédoise Kasja Kling, sérieuse outsider du jour.

Alors que la seconde place se destinait à Lara Gut, la météo changeante fait lever un vent de dos qui pousse les skieuses qui se lance par la suite. À commencer l’Italienne Sofia Goggia qui passe en tête avant d’être elle-même dépassée par la Slovène Ilka Stuhec et son dossard 29 qui restera en tête définitivement pour finir par l’emporter. C’est donc sur un podium sur lequel personne n’aurait misé que c’est terminé la première descente de la saison. Un podium qui permet à Ilka Stuhec de s’offrir son premier podium de sa carrière à 26 ans, elle qui comptait une 4e place comme meilleur résultat.

Mais Lara Gut n’a pas à rougir de sa 4e place prouvant qu’elle est dans le coup sur une piste qu’elle n’aime pas trop plate à son gout et qui favorise les grands gabarits comme Lindsey Vonn qui y a décroché 17 victoires. Elle bat du même coup son meilleur résultat sur cette piste Canadienne sur laquelle le podium lui tend désormais les bras dès samedi soir pour la seconde descente.

Les autres Suissesses ont déçu, a commencé par Fabienne Suter et Corinne Suter toutes deux sorties du top 15. La course a par ailleurs été marqué par la sortie de piste spectaculaire de Johanna Haelen. La skieuse de 24 ans a perdu l’équilibre à la sortie d’un virage et c’est vue propulsée dans les filets, perdant ses deux skis. Heureusement la Bernoise ne souffre d’aucune blessure grave, les files de sécurité aillant pleinement remplis leur fonction, d’autant que Johanna a longtemps été stoppé par des blessures. Cependant des contusions la contraigne à annuler sa participation au deux autres courses prévue ce week end. 

Source: Facebook Ilka Stuhec

Kjetil Jansrud s'impose à Val d'Isère

Pour son retour à la compétition après son accident en janvier dernier, Aksel Lund Svindal devra se contenter de la deuxième place du Super-G de Val d’Isère. La faute à un Kjetil Jansrud qui s’est imposé avec 17 centièmes d’avance fêtant sa quinzième victoire en coupe du monde, la septième en Super-G. Offrant toutefois un joli doublée Norvégien, prouvant que les skieurs du Nord sont les rois de la discipline.

Côté Suisse, Carlo Janka manque le podium et échoue à la 4e place à seulement 44 centièmes de Jansrud et seulement 3 centièmes de Dominik Paris, qui complète le podium. Un bon résultat pour Carlo Janka pour la suite de la saison, lui qui avait gagné le Super-G de Jeongseong (KOR) la saison dernière. Malheureusement, une petite inattention sur un mouvement de terrain lui coute le podium de ce Super-G.

Le parcours exigeant de la OK de Val d’Isère n’est probablement le meilleur profil de course pour les genoux de Beat Feuz. Toutefois, le Bernois a pris une belle 6e place. Belle performance pour un skieur qui n’était pas certains de courir aujourd’hui après une paralysie du nerf facial contracté il y a quelques semaines.